Challenge Biblique #3 : Une semaine dans les Actes

Bienvenue sur la page dédiée au Challenge Biblique #3 de l’Eglise de Chaumontel !

Chers amis de l’Eglise de Chaumontel, chers visiteurs, ce lundi 16 Novembre 2020, vivons ensemble la troisième édition du Challenge lecture Biblique de l’Eglise qui est intitulée « une semaine dans les Actes » !

Actes des Apôtres 9:31 « L’Eglise était en paix; elle s’édifiait, marchait dans la crainte du Seigneur et grandissait grâce à l’aide du Saint-Esprit »

Vous l’aurez compris ! Nous allons explorer le Livre des Actes des Apôtres. Chaque matin avant 06h00 un ou plusieurs chapitres du livre des Actes des Apôtres sera publié ci dessous.
Le challenge n’est pas seulement de le lire (trop facile), mais c’est d’aller un peu plus loin en prenant réellement le temps de pratiquer au moins l’une des actions ci dessous :

  • Étudier le Passage des Actes en profondeur : quel est le contexte ? quels étaient les mots utiliser dans la langue originale ? comment les autres versions ont-elles été traduites ? à quels autres passages de la Bible ce chapitre renvoi-t-il ? etc…
  • Méditer : quelle est la pensée de Dieu derrière ce passage ? Quel enseignement je peux en tirer pour ma propre vie ? A quel changement ou quelle action ce Passage me pousse t-il ? etc…
  • Prier : Récitez tout ou partie du Passage comme une prière !
  • Pratiquer : Transposez la Parole lue  en une action ou une application spirituelle réelle pour votre vie !
  • Partager : Laissez Dieu vous conduire dans le partage de tout ou partie du Passage afin que par la foi, quelqu’un soit touché par la Parole de Dieu !

Afin de nous encourager les uns les autres, et de préserver la communion fraternelle, partageons chaque jour notre expérience dans l’espace commentaire en bas de Page !

1 semaine dans les Actes

par Jean-Charles |  16 Novembre 2020 | Challenge Lecture |

Jour 1 - Actes 2

Lien vers d’autres versions

Venue de l’Esprit à la Pentecôte

(1) Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils étaient tous ensemble au même endroit. (2) Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent violent, qui remplit toute la maison où ils étaient assis. (3) Des langues qui semblaient de feu leur apparurent, séparées les unes des autres, et elles se posèrent sur chacun d’eux. (4)Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, comme l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

(5)Or il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux venus de toutes les nations qui sont sous le ciel. (6)A ce bruit, ils accoururent en foule, et ils furent stupéfaits parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. (7)Ils étaient [tous] remplis d’étonnement et d’admiration et ils se disaient [les uns aux autres]: «Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous galiléens? (8)Comment se fait-il donc que nous les entendions chacun dans notre propre langue, notre langue maternelle? (9)Parthes, Mèdes, Elamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée, de la Cappadoce, du Pont, de l’Asie, (10)de la Phrygie, de la Pamphylie, de l’Egypte, du territoire de la Libye voisine de Cyrène et résidents venus de Rome, Juifs de naissance ou par conversion, (11)Crétois et Arabes, nous les entendons parler dans notre langue des merveilles de Dieu!» (12)Tous remplis d’étonnement et ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres: «Qu’est-ce que cela veut dire?» (13)Mais d’autres se moquaient et disaient: «Ils sont pleins de vin doux.»

Pierre prêche à une foule
(14)Alors Pierre, debout avec les onze apôtres, s’exprima d’une voix forte en ces termes: «Hommes de Judée et vous tous qui séjournez à Jérusalem, comprenez ce qui se passe et prêtez l’oreille à mes paroles! (15)Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car il est neuf heures du matin. (16)Mais maintenant se réalise ce qu’a dit le prophète Joël:
(
17)Dans les derniers jours, dit Dieu, je déverserai de mon Esprit sur tout être humain; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards auront des rêves. (18)Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, durant ces jours-là, je déverserai de mon Esprit et ils prophétiseront. (19)Je ferai des prodiges en haut dans le ciel et des signes miraculeux en bas sur la terre: du sang, du feu et une vapeur de fumée; (20)le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang avant l’arrivée du jour du Seigneur, de ce jour grand et glorieux. (21)Alors toute personne qui fera appel au nom du Seigneur sera sauvée.
(22)»Israélites, écoutez ces paroles! Dieu vous a désigné Jésus de Nazareth en accomplissant par lui, au milieu de vous, des miracles, des prodiges et des signes, comme vous le savez vous-mêmes. (23)Cet homme vous a été livré suivant le projet défini et la prescience de Dieu. [Vous l’avez arrêté,] vous l’avez fait mourir sur une croix par l’intermédiaire d’hommes impies. (24)Mais Dieu a brisé les liens de la mort, il l’a ressuscité, parce qu’il n’était pas possible qu’elle le retienne. (25)En effet, David dit à propos de lui: Je voyais constamment le Seigneur devant moi, parce qu’il est à ma droite afin que je ne sois pas ébranlé. (26)C‘est pourquoi mon cœur est dans la joie et ma langue dans l’allégresse; même mon corps reposera avec espérance, (27)car tu n’abandonneras pas mon âme au séjour des morts, tu ne permettras pas que ton saint connaisse la décomposition. (28)Tu m’as fait connaître les sentiers de la vie, tu me rempliras de joie par ta présence.
(29)»Mes frères, qu’il me soit permis de vous parler en toute franchise au sujet du patriarche David: il est mort, il a été enseveli et son tombeau existe encore aujourd’hui parmi nous! (30)Or il était prophète et il savait que Dieu lui avait juré par serment de faire surgir [le Messie] un de ses descendants, pour le faire asseoir sur son trône. (31)C’est donc la résurrection du Christ qu’il a prévue et annoncée en disant qu’il ne serait pas abandonné au séjour des morts et que son corps ne connaîtrait pas la décomposition.
(32)»C’est ce Jésus que Dieu a ressuscité, nous en sommes tous témoins. (33)Elevé à la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis et il l’a déversé, comme vous le voyez et l’entendez [maintenant]. (34)David en effet n’est pas monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: ‘Assieds-toi à ma droite (35)jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis ton marchepied. (36)Que toute la communauté d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Messie ce Jésus que vous avez crucifié.»
(37)Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché et dirent à Pierre et aux autres apôtres: «Frères, que ferons-nous?»
(38)Pierre leur dit: «Changez d’attitude et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. (39)En effet, la promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.» (40)Et par beaucoup d’autres paroles, il rendait témoignage et les encourageait en disant: «Sauvez-vous de cette génération pervertie!»

(41)Ceux qui acceptèrent sa parole furent donc baptisés et, ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d’environ 3000 personnes. (42)Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières.

Les croyants se retrouvent
(43)La crainte s’emparait de chacun et il se faisait beaucoup de prodiges et de signes miraculeux par l’intermédiaire des apôtres. (44)Tous ceux qui croyaient étaient ensemble et ils avaient tout en commun. (45)Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et ils en partageaient le produit entre tous, en fonction des besoins. (46)Chaque jour, avec persévérance, ils se retrouvaient d’un commun accord au temple; ils rompaient le pain dans les maisons et ils prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur. (47)Ils louaient Dieu et avaient la faveur de tout le peuple. Le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Eglise ceux qui étaient sauvés.
Jour 2 - Actes 3 et 4

Lien vers d’autres versions

Actes 3

Guérison d’un boiteux

(1)Il était trois heures de l’après-midi, l’heure de la prière. Pierre et Jean montaient ensemble au temple. (2)Or, on amenait un homme boiteux de naissance, qu’on installait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle pour qu’il demande l’aumône à ceux qui entraient dans le temple. (3)Voyant Pierre et Jean sur le point d’y entrer, cet homme leur demanda l’aumône. (4)Pierre, accompagné de Jean, fixa les yeux sur lui et dit: «Regarde-nous!» (5)Il les regardait attentivement, s’attendant à recevoir d’eux quelque chose. (6)Alors Pierre lui dit: «Je n’ai ni argent ni or, mais ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ de Nazareth, [lève-toi et] marche!» (7)Puis il le prit par la main droite et le fit lever. Ses pieds et ses chevilles s’affermirent immédiatement; (8)d’un bond il fut debout et se mit à marcher. Il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant et adressant des louanges à Dieu.
(9)Tout le peuple le vit marcher et louer Dieu. (10)Ils reconnaissaient que c’était bien celui qui était assis à la Belle porte du temple pour demander l’aumône, et ils furent remplis d’étonnement et de stupeur à cause de ce qui lui était arrivé. (11)Comme il ne quittait pas Pierre et Jean, tout le peuple stupéfait accourut vers eux au portique appelé portique de Salomon.
(12)Quand Pierre vit cela, il dit au peuple: «Israélites, pourquoi vous étonnez-vous de ce qui s’est passé? Pourquoi fixez-vous les regards sur nous, comme si c’était par notre propre puissance ou par notre piété que nous avions fait marcher cet homme? (13)Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos ancêtres a révélé la gloire de son serviteur Jésus, celui que vous avez fait arrêter et renié devant Pilate qui était, lui, d’avis de le relâcher. (14)Mais vous, vous avez renié celui qui était saint et juste et vous avez demandé qu’on vous accorde la grâce d’un meurtrier. (15)Vous avez fait mourir le Prince de la vie que Dieu a ressuscité, nous en sommes témoins. (16)C’est par la foi en son nom qu’il a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c’est la foi en Jésus qui a donné à cet homme une entière guérison en présence de vous tous.
(17)»Maintenant, frères, je sais que vous avez agi par ignorance, tout comme vos chefs. (18)Mais Dieu a ainsi accompli ce qu’il avait annoncé d’avance par la bouche de tous les prophètes, à savoir que son Messie devait souffrir.
(19)»Changez donc d’attitude et convertissez-vous pour que vos péchés soient effacés! (20)Alors, des temps de rafraîchissement viendront de la part du Seigneur et il enverra le Messie qui vous était destiné, Jésus. (21)C’est lui que le ciel doit accueillir jusqu’au moment de la restauration totale dont Dieu a parlé depuis longtemps par la bouche de [tous] ses saints prophètes. (22)Moïse a dit [en effet à nos ancêtres]: Le Seigneur votre Dieu fera surgir pour vous, parmi vos frères, un prophète comme moi; vous l’écouterez dans tout ce qu’il vous dira; (23)celui qui n’écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple.

(24)Tous les prophètes qui ont parlé depuis Samuel et ses successeurs ont aussi annoncé ces jours-là. (25)Vous êtes les héritiers des prophètes et de l’alliance que Dieu a conclue avec nos ancêtres en disant à Abraham: Toutes les familles de la terre seront bénies en ta descendance. (26)C’est pour vous d’abord que Dieu a fait surgir son serviteur [Jésus], et il l’a envoyé pour vous bénir en détournant chacun de vous de ses mauvaises actions.»

 

Actes 4

Arrestation de Pierre et de Jean

(1)Pierre et Jean parlaient encore au peuple quand survinrent les prêtres, le commandant des gardes du temple et les sadducéens. (2)Ils étaient excédés parce que les apôtres enseignaient le peuple et annonçaient la résurrection des morts dans la personne de Jésus. (3)Ils les arrêtèrent et, comme c’était déjà le soir, ils les mirent en prison jusqu’au lendemain. (4)Cependant, beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole crurent, ce qui porta le nombre des hommes à 5000 environ.
(5)Le lendemain, les chefs du peuple, les anciens et les spécialistes de la loi se rassemblèrent à Jérusalem (6)avec le grand-prêtre Anne, Caïphe, Jean, Alexandre et tous ceux qui étaient de la famille du grand-prêtre. (7)Ils firent comparaître Pierre et Jean au milieu d’eux et leur demandèrent: «Par quelle puissance ou quel nom avez-vous fait cela?»
(8)Alors Pierre, rempli du Saint-Esprit, leur dit: «Chefs du peuple et anciens [d’Israël], (9)on nous interroge aujourd’hui sur un bienfait accordé à un infirme, afin que nous disions comment il a été guéri. (10)Sachez-le bien, vous tous, et que tout le peuple d’Israël le sache: c’est par le nom de Jésus-Christ de Nazareth, celui que vous avez crucifié et que Dieu a ressuscité, oui, c’est par lui que cet homme se présente en pleine santé devant vous. (11)Jésus est la pierre rejetée par vous qui construisez et qui est devenue la pierre angulaire. (12)Il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.»
(13)Lorsqu’ils virent l’assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, car ils savaient que c’étaient des hommes du peuple sans instruction et ils les reconnaissaient pour avoir été avec Jésus. (14)Mais comme ils voyaient debout avec eux l’homme qui avait été guéri, ils n’avaient rien à répliquer. (15)Ils leur ordonnèrent de sortir du sanhédrin puis ils délibérèrent entre eux (16)en disant: «Que faire à ces hommes? En effet, ils ont accompli un signe miraculeux évident, c’est clair pour tous les habitants de Jérusalem et nous ne pouvons pas le nier. (17)Mais, afin que cela ne se propage pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là.» (18)Alors ils les appelèrent et leur interdirent absolument de parler ou d’enseigner au nom de Jésus. (19)Pierre et Jean leur répondirent: «Est-il juste, devant Dieu, de vous écouter, vous, plutôt que Dieu? Jugez-en vous-mêmes. (20)Quant à nous, nous ne pouvons pas ne pas annoncer ce que nous avons vu et entendu.» (21)Les chefs du peuple leur firent de nouvelles menaces et les relâchèrent. A cause du peuple, ils ne trouvaient pas le moyen de les punir, parce que tous attribuaient à Dieu la gloire de ce qui était arrivé. (22)En effet, l’homme qui avait bénéficié de cette guérison miraculeuse était âgé de plus de 40 ans.
(23)Une fois relâchés, Pierre et Jean allèrent trouver les leurs et racontèrent tout ce que les chefs des prêtres et les anciens leur avaient dit. (24)Après les avoir écoutés, ils s’adressèrent tous ensemble à Dieu en disant: «Maître, tu es le Dieu qui as créé le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve (25)c’est toi qui as dit [par le Saint-Esprit,] par la bouche de [notre père,] ton serviteur David: Pourquoi cette agitation parmi les nations et ces préoccupations dépourvues de sens parmi les peuples? (26)Les rois de la terre se sont soulevés et les chefs se sont ligués ensemble contre le Seigneur et contre celui qu’il a désigné par onction. (27)Il est bien vrai qu’Hérode et Ponce Pilate se sont ligués [dans cette ville] avec les nations et les peuples d’Israël contre ton saint serviteur Jésus, que tu as consacré par onction; (28)ils ont accompli tout ce que ta main et ta volonté avaient décidé d’avance. (29)Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance, (30)déploie ta puissance pour qu’il se produise des guérisons, des signes miraculeux et des prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus!»

(31)Quand ils eurent prié, l’endroit où ils étaient rassemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.

 

Solidarité des croyants
(32)La foule de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais ils mettaient tout en commun. (33)Avec beaucoup de puissance, les apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et une grande grâce reposait sur eux tous. (34)Il n’y avait aucun nécessiteux parmi eux: tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu’ils avaient vendu (35)et le déposaient aux pieds des apôtres; et l’on faisait des distributions à chacun en fonction de ses besoins.
(36)Joseph – celui que les apôtres surnommaient Barnabas, ce qui signifie «fils d’encouragement» –, un Lévite originaire de Chypre, (37)vendit un champ qu’il possédait, apporta l’argent et le déposa aux pieds des apôtres.
Jour 3 - Actes 8 et 9

Lien vers d’autres versions

Actes 8

 

(1)Saul approuvait l’exécution d’Etienne. Ce jour-là, une grande persécution éclata contre l’Eglise de Jérusalem et tous, à l’exception des apôtres, se dispersèrent dans les diverses régions de Judée et de Samarie. (2)Des hommes pieux enterrèrent Etienne et le pleurèrent beaucoup. (3)Quant à Saul, il cherchait à détruire l’Eglise: il pénétrait dans les maisons, en arrachait hommes et femmes et les faisait jeter en prison.

 

Témoignage en Judée et environs 8.4–12.25
L’Evangile en Samarie
(4)Ceux qui avaient été dispersés allaient de lieu en lieu et annonçaient la bonne nouvelle de la parole. (5)Philippe descendit dans la ville de Samarie et y prêcha le Christ. (6)Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les signes miraculeux qu’il accomplissait. (7)En effet, des esprits impurs sortaient de beaucoup de démoniaques en poussant de grands cris et beaucoup de paralysés et de boiteux étaient guéris. (8)Il y eut une grande joie dans cette ville.
(9)Un homme du nom de Simon se trouvait déjà dans la ville. Se présentant comme un personnage important, il exerçait la magie et provoquait l’étonnement du peuple samaritain. (10)Tous, du plus petit jusqu’au plus grand, l’écoutaient attentivement et disaient: «Cet homme est la puissance de Dieu, [celle qui s’appelle] la grande.» (11)Ils l’écoutaient attentivement parce qu’il les avait depuis longtemps étonnés par ses actes de magie. (12)Mais, quand ils eurent cru à Philippe qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser. (13)Simon lui-même crut aussi et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe; il voyait avec étonnement les [grands] miracles et signes qui s’accomplissaient.
(14)Les apôtres qui étaient à Jérusalem apprirent que les habitants de la Samarie avaient fait bon accueil à la parole de Dieu, et ils leur envoyèrent Pierre et Jean. (15)Ceux-ci descendirent et prièrent pour eux afin qu’ils reçoivent le Saint-Esprit. (16)En effet, il n’était encore descendu sur aucun d’eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. (17)Alors Pierre et Jean posèrent les mains sur eux et ils reçurent le Saint-Esprit.
(18)Voyant que l’Esprit [saint] était donné lorsque les apôtres posaient les mains sur les gens, Simon leur offrit de l’argent (19)en disant: «Accordez-moi aussi ce pouvoir afin que celui sur lequel je poserai les mains reçoive le Saint-Esprit.» (20)Mais Pierre lui dit: «Que ton argent soit perdu avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’achète à prix d’argent! (21)Tu n’as ni part ni héritage dans cette affaire, car ton cœur n’est pas droit devant Dieu. (22)Renonce donc à ta méchanceté et prie le Seigneur pour que cette pensée de ton cœur te soit pardonnée, si c’est possible. (23)En effet, je vois que tu es rempli d’amertume et prisonnier du mal.» (24)Simon répondit: «Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu’il ne m’arrive rien de ce que vous avez dit.»
(25)Après avoir rendu témoignage et prêché la parole du Seigneur, Pierre et Jean retournèrent à Jérusalem, annonçant la bonne nouvelle dans beaucoup de villages des Samaritains.
L’Evangile annoncé à un eunuque éthiopien
(26)Un ange du Seigneur s’adressa à Philippe en disant: «Lève-toi et va en direction du sud, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celui qui est désert.» (27)Il se leva et partit. Or un eunuque éthiopien, haut fonctionnaire de Candace, la reine d’Ethiopie, et administrateur de tous ses trésors, était venu à Jérusalem pour adorer. (28)Il repartait, assis sur son char, et lisait le prophète Esaïe. (29)L’Esprit dit à Philippe: «Avance et approche-toi de ce char.» (30)Philippe accourut et entendit l’Ethiopien lire le prophète Esaïe. Il lui dit: «Comprends-tu ce que tu lis?» (31)L’homme répondit: «Comment le pourrais-je, si personne ne me l’explique?» et invita Philippe à monter et à s’asseoir avec lui. (32)Le passage de l’Ecriture qu’il lisait était celui-ci: Il a été conduit comme une brebis à l’abattoir et, pareil à un agneau muet devant celui qui le tond, il n’ouvre pas la bouche. (33)Dans son humiliation, la justice lui a été refusée. Et sa génération, qui en parlera? En effet, sa vie a été supprimée de la terre.
(34)L’eunuque dit à Philippe: «Je t’en prie, à propos de qui le prophète dit-il cela? Est-ce à propos de lui-même ou de quelqu’un d’autre?» (35)Alors Philippe prit la parole et, en partant de ce texte de l’Ecriture, il lui annonça la bonne nouvelle de Jésus.
(36)Comme ils continuaient leur chemin, ils arrivèrent à un point d’eau. L’eunuque dit: «Voici de l’eau. Qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé?» (37)[Philippe dit: «Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible.» L’eunuque répondit: «Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.»] (38)Il fit arrêter le char. Philippe et l’eunuque descendirent tous les deux dans l’eau et Philippe baptisa l’eunuque. (39)Quand ils furent sortis de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe et l’eunuque ne le vit plus. Il poursuivit sa route tout joyeux. (40)Philippe se retrouva dans Azot, puis il alla jusqu’à Césarée en évangélisant toutes les villes par lesquelles il passait.

 

Actes 9

 

Conversion de Saul
(1)Quant à Saul, il respirait toujours la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur. Il se rendit chez le grand-prêtre (2)et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas afin de pouvoir arrêter et amener à Jérusalem les partisans de cet enseignement qu’il trouverait, hommes ou femmes.
(3)Comme il était en chemin et qu’il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui. (4)Il tomba par terre et entendit une voix lui dire: «Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?» (5)Il répondit: «Qui es-tu, Seigneur?» Et le Seigneur dit: «Moi, je suis Jésus, celui que tu persécutes. (6)Lève-toi, entre dans la ville et on te dira ce que tu dois faire.» (7)Les hommes qui l’accompagnaient s’arrêtèrent, muets de stupeur; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne. (8)Saul se releva de terre. Malgré ses yeux ouverts, il ne voyait rien; on le prit par la main pour le conduire à Damas. (9)Il resta trois jours sans voir et il ne mangea ni ne but rien.
(10)Or, il y avait à Damas un disciple du nom d’Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision: «Ananias!» Il répondit: «Me voici, Seigneur!» (11)Le Seigneur lui dit alors: «Lève-toi, va dans la rue qu’on appelle la droite et, dans la maison de Judas, demande un dénommé Saul de Tarse. En effet, il prie (12)et il a vu en vision un homme appelé Ananias entrer et poser les mains sur lui afin qu’il retrouve la vue.» (13)Ananias répondit: «Seigneur, j’ai appris de beaucoup tout le mal que cet homme a fait à tes saints à Jérusalem, (14)et ici il a pleins pouvoirs, de la part des chefs des prêtres, pour arrêter tous ceux qui font appel à toi.» (15)Mais le Seigneur lui dit: «Vas-y, car cet homme est un instrument que j’ai choisi pour faire connaître mon nom aux non-Juifs, aux rois et aux Israélites. (16)Je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour moi.»
(17)Ananias partit. Une fois entré dans la maison, il posa les mains sur Saul en disant: «Saul mon frère, le Seigneur, [le Jésus] qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m’a envoyé pour que tu retrouves la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.» (18)Aussitôt il tomba comme des écailles de ses yeux et il retrouva la vue. Il se leva et fut baptisé; (19)après avoir pris de la nourriture, il retrouva des forces. Il resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas (20)et se mit aussitôt à proclamer dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu. (21)Tous ceux qui l’entendaient étaient stupéfaits et disaient: «N’est-ce pas l’homme qui persécutait à Jérusalem ceux qui font appel à ce nom-là et n’est-il pas venu ici pour les arrêter et les conduire devant les chefs des prêtres?» (22)Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs qui habitaient Damas en démontrant que Jésus est le Messie.
(23)Au bout d’un certain temps, les Juifs se concertèrent pour le supprimer, (24)mais leur complot parvint à la connaissance de Saul. On gardait les portes jour et nuit afin de pouvoir le tuer. (25)Cependant, une nuit, les disciples le prirent et le descendirent le long de la muraille, assis dans une corbeille.
(26)Arrivé à Jérusalem, Saul essaya de se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui car ils ne croyaient pas qu’il était un disciple. (27)Alors Barnabas le prit avec lui, le conduisit vers les apôtres et leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur qui lui avait parlé et avec quelle assurance il avait prêché à Damas au nom de Jésus. (28)Saul allait et venait avec eux dans Jérusalem et s’exprimait en toute assurance au nom du Seigneur. (29)Il parlait aussi et discutait avec les Hellénistes mais ceux-ci cherchaient à le supprimer. (30)L’ayant appris, les frères l’emmenèrent à Césarée et le firent partir pour Tarse.

Miracles à Lydde et Jaffa
(31)L’Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie; elle s’édifiait, marchait dans la crainte du Seigneur et grandissait grâce à l’aide du Saint-Esprit.
(32)Comme Pierre parcourait tout le pays, il descendit aussi rendre visite aux saints qui habitaient à Lydde. (33)Il y trouva un homme appelé Enée, qui était couché sur un lit depuis 8 ans parce qu’il était paralysé. (34)Pierre lui dit: «Enée, Jésus-Christ te guérit. Lève-toi et fais toi-même ton lit!» Aussitôt il se leva. (35)Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent et se convertirent au Seigneur.
(36)Il y avait à Jaffa, parmi les disciples, une femme appelée Tabitha, ce qui signifie «gazelle». Elle faisait beaucoup de bien et donnait de son argent aux autres. (37)Elle tomba malade à cette époque-là et mourut. Après l’avoir lavée, on la déposa dans une chambre à l’étage. (38)Or Lydde est près de Jaffa et les disciples avaient appris que Pierre s’y trouvait; ils envoyèrent donc [deux hommes] vers lui pour le supplier de venir jusque chez eux sans tarder. (39)Pierre se leva et partit avec eux. A son arrivée, on le conduisit dans la chambre à l’étage. Toutes les veuves l’entourèrent en pleurant et lui montrèrent toutes les robes et les manteaux que faisait Tabitha quand elle était avec elles. (40)Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux et pria. Puis il se tourna vers le corps et dit: «Tabitha, lève-toi!» Elle ouvrit les yeux et, quand elle vit Pierre, elle s’assit. (41)Il lui donna la main et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves et la leur présenta vivante. (42)Cela fut connu de tout Jaffa et beaucoup crurent au Seigneur. (43)Pierre resta quelque temps à Jaffa, chez un tanneur qui s’appelait Simon.
Jour 4 - Actes 10 et 11

Lien vers d’autres versions

Actes 10

Corneille fait appel à Pierre

(1)Il y avait à Césarée un homme appelé Corneille qui était officier dans la troupe romaine appelée «cohorte italienne». (2)Il était pieux et craignait Dieu avec toute sa maison; il donnait beaucoup d’argent au peuple et ne cessait de prier Dieu.

 (3)Vers trois heures de l’après-midi, il vit clairement dans une vision un ange de Dieu entrer chez lui et lui dire: «Corneille!» (4)Il fixa les regards sur lui et, rempli de crainte, répondit: «Qu’y a-t-il, Seigneur?» L’ange lui dit: «Tes prières et les dons que tu as faits sont montés devant Dieu et il s’en est souvenu. (5)Maintenant, envoie des hommes à Jaffa et fais venir Simon, surnommé Pierre; (6)il est logé chez un certain Simon, un tanneur dont la maison se trouve près de la mer.»

 (7)Dès que l’ange qui lui avait parlé fut parti, Corneille appela deux de ses serviteurs et un soldat pieux parmi ceux qui étaient attachés à son service; (8)il leur raconta tout ce qui s’était passé et les envoya à Jaffa.

 

Pierre rend visite à Corneille
(9)
Le lendemain, alors que ces hommes étaient en route et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit vers midi pour prier. (
10)Il eut faim et voulut manger. Pendant qu’on préparait le repas, il tomba en extase. (11)Il vit le ciel ouvert et un objet ressemblant à une grande nappe attachée aux quatre coins qui descendait et s’abaissait vers la terre. (12)A l’intérieur se trouvaient tous les quadrupèdes et reptiles de la terre ainsi que les oiseaux du ciel. (13)Une voix lui dit: «Lève-toi, Pierre, tue et mange!» (14)Mais Pierre dit: «Certainement pas, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.» (15)A nouveau, pour la deuxième fois, la voix lui parla: «Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le considère pas comme impur!» (16)Cela se produisit trois fois et, aussitôt après, l’objet disparut dans le ciel.

(17)Pierre restait perplexe sur le sens de la vision qu’il avait eue. Pendant ce temps, les hommes envoyés par Corneille avaient demandé où était la maison de Simon. Ils se présentèrent à la porte (18)et appelèrent pour savoir si c’était bien là que logeait Simon, surnommé Pierre. (19)Pierre réfléchissait encore à la vision quand l’Esprit lui dit: «Il y a trois hommes qui te cherchent. (20)Lève-toi, descends et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés.» (21)Pierre descendit et dit à ces hommes: «Me voici, je suis celui que vous cherchez. Quelle est la raison qui vous amène ici?» (22)Ils répondirent: «L’officier romain Corneille est un homme juste et craint Dieu. Toute la nation des Juifs lui rend un bon témoignage. Or, il a été divinement averti par un saint ange de te faire venir dans sa maison et d’écouter tes paroles.» (23)Alors Pierre les fit entrer et les logea. Le lendemain, il [se leva et] partit avec eux. Quelques-uns des frères de Jaffa l’accompagnèrent.

 

(24)Ils arrivèrent à Césarée le jour suivant. Corneille les attendait. Il avait invité sa parenté et ses amis intimes. (25)Lorsque Pierre entra, Corneille, qui était venu à sa rencontre, se jeta à ses pieds et se prosterna. (26)Mais Pierre le releva en disant: «Lève-toi! Moi aussi, je suis un être humain.» (27)Tout en conversant avec lui, il entra et trouva beaucoup de personnes réunies. (28)«Vous savez, leur dit-il, qu’il est interdit à un Juif de se lier à un étranger ou d’entrer chez lui, mais Dieu m’a montré qu’il ne faut déclarer aucun être humain souillé ou impur. (29)C’est pourquoi je n’ai pas eu d’objection à venir quand vous m’avez appelé. Je vous demande donc pour quelle raison vous m’avez fait venir.»

(30)Corneille répondit: «Il y a trois jours, [je jeûnais] jusqu’à cette heure-ci [et] je priais dans ma maison à trois heures de l’après-midi; un homme aux vêtements resplendissants s’est alors présenté devant moi et a dit: (31)‘Corneille, ta prière a été exaucée et Dieu s’est souvenu des dons que tu as faits. (32)Envoie donc quelqu’un à Jaffa et fais venir Simon, surnommé Pierre. Il est logé dans la maison de Simon le tanneur, près de la mer. [Lorsqu’il sera venu, il te parlera.]’ (33)J’ai alors tout de suite envoyé quelqu’un vers toi et tu as bien fait de venir. Maintenant donc nous sommes tous devant Dieu pour écouter tout ce que le Seigneur t’a ordonné de nous dire.»

Les non-Juifs entendent l’Evangile
(34)
Alors Pierre prit la parole et dit: «En vérité, je reconnais que Dieu ne fait pas de favoritisme (
35)et que dans toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable. (36)Il a envoyé sa parole aux Israélites en leur annonçant la paix par Jésus-Christ, qui est le Seigneur de tous. (37)Vous savez ce qui est arrivé dans toute la Judée, après avoir commencé en Galilée suite au baptême que Jean a prêché. (38)Vous savez comment Dieu a déversé une onction de Saint-Esprit et de puissance sur Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient sous la domination du diable, parce que Dieu était avec lui. (39)Nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Lui qu’ils ont tué en le clouant sur la croix, (40)Dieu l’a ressuscité le troisième jour et a permis qu’il apparaisse, (41)non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection. (42)Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d’attester que c’est lui que Dieu a désigné juge des vivants et des morts. (43)Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que toute personne qui croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.»

Les non-Juifs reçoivent le Saint-Esprit
(44)
Pierre parlait encore quand le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. (
45)Tous les croyants circoncis qui étaient venus avec Pierre furent stupéfaits de ce que le don du Saint-Esprit était déversé même sur les non-Juifs. (46)En effet, ils les entendaient parler en langues et célébrer la grandeur de Dieu. Alors Pierre dit: (47)«Peut-on refuser l’eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit tout comme nous?» (48)et il ordonna de les baptiser au nom du Seigneur. Ils lui demandèrent alors de rester quelques jours avec eux.

Actes 11

Pierre doit s’expliquer
(1)
Les apôtres et les frères qui étaient en Judée apprirent que les non-Juifs avaient eux aussi fait bon accueil à la parole de Dieu. (
2)Et lorsque Pierre monta à Jérusalem, ceux qui étaient circoncis lui adressèrent des reproches (3)en disant: «Tu es entré chez des incirconcis et tu as mangé avec eux!»

 

(4)Pierre se mit à leur exposer dans l’ordre tout ce qui s’était passé. Il dit: (5)«J’étais dans la ville de Jaffa et, pendant que je priais, j’ai eu en extase une vision: un objet qui ressemblait à une grande nappe attachée aux quatre coins descendait du ciel et venait jusqu’à moi. (6)Je l’ai examiné attentivement et j’ai vu les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages et les reptiles ainsi que les oiseaux du ciel. (7)Puis j’ai entendu une voix qui me disait: ‘Lève-toi, Pierre, tue et mange!’ (8)Mais j’ai dit: ‘Certainement pas, Seigneur, car jamais rien de souillé ni d’impur n’est entré dans ma bouche.’ (9)Pour la deuxième fois la voix s’est fait entendre du ciel: ‘Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le considère pas comme impur.’ (10)Cela est arrivé trois fois, puis tout a été retiré dans le ciel. (11)Et voilà qu’à l’instant même, trois hommes envoyés de Césarée vers moi sont arrivés à la maison où j’étais. (12)L’Esprit m’a dit de partir avec eux sans hésiter. Les six frères que voici m’ont accompagné et nous sommes entrés dans la maison de Corneille. (13)Cet homme nous a raconté comment il avait vu l’ange se présenter à lui dans sa maison et [lui] dire: ‘Envoie quelqu’un à Jaffa et fais venir Simon, surnommé Pierre; (14)il te dira un message par lequel tu seras sauvé, toi et toute ta famille.’ (15)Lorsque j’ai commencé à parler, le Saint-Esprit est descendu sur eux, comme sur nous au début. (16)Et je me suis souvenu de cette parole du Seigneur: ‘Jean a baptisé d’eau, mais vous, vous serez baptisés du Saint-Esprit.’ (17)Puisque Dieu leur a accordé le même don qu’à nous qui avons cru au Seigneur Jésus-Christ, qui étais-je, moi, pour m’opposer à Dieu?»

 

(18)Après avoir entendu cela, ils se calmèrent et se mirent à célébrer la gloire de Dieu en disant: «Dieu a donc aussi accordé aux non-Juifs la possibilité de changer d’attitude afin d’avoir la vie.»

L’Evangile à Antioche de Syrie

(19)Ceux qui avaient été dispersés lors de la persécution survenue après la mort d’Etienne allèrent jusqu’en Phénicie, dans l’île de Chypre et à Antioche; mais ils n’annonçaient la parole qu’aux Juifs. (20)Cependant, certains d’entre eux, qui étaient originaires de Chypre et de Cyrène, vinrent à Antioche et s’adressèrent [aussi] aux non-Juifs pour leur annoncer la bonne nouvelle du Seigneur Jésus. (21)La main du Seigneur était avec eux et un grand nombre de personnes crurent et se tournèrent vers le Seigneur.

 

(22)La nouvelle en parvint aux oreilles des membres de l’Eglise de Jérusalem et ils envoyèrent Barnabas jusqu’à Antioche. (23)A son arrivée, lorsqu’il vit la grâce de Dieu, il en éprouva de la joie. Il les encourageait tous à rester attachés au Seigneur d’un cœur ferme, (24)car c’était un homme de bien, plein d’Esprit saint et de foi. Une foule assez nombreuse s’attacha au Seigneur. (25)Barnabas se rendit ensuite à Tarse pour aller chercher Saul. (26)Quand il l’eut trouvé, il l’amena à Antioche. Pendant toute une année, ils participèrent aux réunions de l’Eglise et ils enseignèrent beaucoup de personnes. C’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens.

 

(27)A cette époque-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche. (28)L’un d’eux, du nom d’Agabus, se leva et annonça par l’Esprit qu’il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous l’empereur Claude. (29)Les disciples décidèrent d’envoyer, chacun selon ses moyens, un secours aux frères et sœurs qui habitaient la Judée. (30)C’est ce qu’ils firent en l’envoyant aux anciens par l’intermédiaire de Barnabas et de Saul.

 

Jour 5 - Actes 13

Lien vers d’autres versions

Actes 13

 

Envoi de Barnabas et Saul
(1)Il y avait dans l’Eglise d’Antioche des prophètes et des enseignants: Barnabas, Siméon appelé le Noir, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. (2)Pendant qu’ils rendaient un culte au Seigneur et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: «Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour la tâche à laquelle je les ai appelés.» (3)Alors, après avoir jeûné, prié et posé les mains sur eux, ils les laissèrent partir.
(4)Envoyés par le Saint-Esprit, Barnabas et Saul descendirent à Séleucie, d’où ils embarquèrent pour l’île de Chypre. (5)Arrivés à Salamine, ils annoncèrent la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient aussi Jean pour aide.
(6)Ensuite, ils traversèrent [toute] l’île jusqu’à Paphos, où ils trouvèrent un magicien, un prétendu prophète juif appelé Bar-Jésus. (7)Il faisait partie de l’entourage du gouverneur Sergius Paulus, un homme intelligent. Ce dernier fit appeler Barnabas et Saul et exprima le désir d’entendre la parole de Dieu. (8)Mais Elymas le magicien – c’est en effet ce que signifie son nom – s’opposait à eux et cherchait à détourner le gouverneur de la foi. (9)Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui et dit: (10)«Homme plein de toute sorte de ruse et de méchanceté, fils du diable, ennemi de toute justice, ne vas-tu pas cesser de pervertir les voies droites du Seigneur? (11)Maintenant, voici que la main du Seigneur est sur toi: tu seras aveugle et pour un temps tu ne verras pas le soleil.» L’obscurité et les ténèbres tombèrent immédiatement sur lui et il se tournait de tous côtés en cherchant quelqu’un pour le guider. (12)Quand il vit ce qui était arrivé, le gouverneur crut, frappé qu’il était par l’enseignement du Seigneur.
(13)Paul et ses compagnons embarquèrent à Paphos pour se rendre à Perge en Pamphylie, mais Jean se sépara d’eux et retourna à Jérusalem.

L’Evangile à Antioche de Pisidie
(14)De Perge ils poursuivirent leur route et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Ils entrèrent dans la synagogue le jour du sabbat et s’assirent. (15)Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur firent dire: «Frères, si vous avez quelques mots d’encouragement à adresser au peuple, parlez!»
(16)Paul se leva, fit un signe de la main et dit: «Israélites et vous qui craignez Dieu, écoutez! (17)Le Dieu de ce peuple, [d’Israël,] a choisi nos ancêtres. Il a fait grandir le peuple pendant son séjour en Egypte et il l’en a fait sortir par sa puissance. (18)Il les a supportés près de 40 ans dans le désert (19)et, après avoir détruit sept nations dans le pays de Canaan, il [leur] a accordé leur territoire comme propriété. (20)Après cela, durant 450 ans environ, il leur a donné des juges, jusqu’au prophète Samuel. (21)Ils ont alors demandé un roi, et Dieu leur a donné pendant 40 ans Saül, fils de Kis, de la tribu de Benjamin. (22)Puis il l’a rejeté et leur a donné pour roi David, auquel il a rendu ce témoignage: J’ai trouvé David, fils d’Isaï, un homme selon mon cœur, qui accomplira toutes mes volontés.
(23)»C’est de la descendance de David que Dieu, conformément à sa promesse, a amené à Israël un Sauveur qui est Jésus. (24)Avant sa venue, Jean avait prêché le baptême de repentance à tout le peuple d’Israël. (25)Et, lorsqu’il terminait sa course, Jean disait: ‘Je ne suis pas celui que vous pensez, mais le voici qui vient après moi et je ne suis pas digne de détacher ses sandales.’

(26)
»Mes frères, descendants d’Abraham et vous qui craignez Dieu, c’est à vous que cette parole de salut a été envoyée. (
27)En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs n’ont pas reconnu qui était Jésus, mais en le condamnant ils ont accompli les paroles des prophètes qu’on lit chaque sabbat. (28)Bien que n’ayant rien trouvé en lui qui mérite la mort, ils ont demandé à Pilate de le faire mourir. (29)Après avoir accompli tout ce qui est écrit à son sujet, ils l’ont descendu de la croix et l’ont déposé dans un tombeau. (30)Mais Dieu l’a ressuscité. (31)Il est apparu pendant plusieurs jours à ceux qui étaient montés avec lui de la Galilée à Jérusalem et qui sont [maintenant] ses témoins auprès du peuple.

(32)
»Et nous, nous vous annonçons cette bonne nouvelle: la promesse faite à nos ancêtres, (
33)Dieu l’a accomplie pour nous, leurs descendants, en ressuscitant Jésus, conformément à ce qui est écrit dans le Psaume 2: Tu es mon Fils, je t’ai engendré aujourd’hui.
(34)Il l’a ressuscité, de telle sorte qu’il ne retournera pas à la décomposition; c’est ce qu’il a déclaré en disant: Je vous donnerai les grâces saintes et sûres promises à David. (35)C’est pourquoi il dit encore ailleurs: Tu ne permettras pas que ton saint connaisse la décomposition. (36)Or, après avoir dans sa propre génération été au service de la volonté de Dieu, David est mort, a rejoint ses ancêtres et a connu la décomposition. (37)En revanche, celui que Dieu a ressuscité ne l’a pas connue.
(38)»Sachez-le donc, mes frères: c’est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé (39)et c’est par lui que toute personne qui croit est libérée de toutes les fautes dont vous ne pouviez pas être libérés par la loi de Moïse. (40)Ainsi, faites attention qu’il ne vous arrive pas ce qui est dit dans les prophètes: (41)Regardez, vous qui êtes pleins de mépris, soyez étonnés et disparaissez, car je vais faire à votre époque une œuvre que vous ne croiriez pas si on vous la racontait.

(42)
Lorsqu’ils sortirent [de la synagogue des Juifs], les non-Juifs les invitèrent à parler du même sujet le sabbat suivant. (
43)Quand l’assemblée se dispersa, beaucoup de Juifs et de non-Juifs pieux convertis au judaïsme suivirent Paul et Barnabas, qui s’entretinrent avec eux et les convainquirent de rester attachés à la grâce de Dieu.

(44)
Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour écouter la parole de Dieu. (
45)Quand ils virent cette foule, les Juifs furent remplis de jalousie, et ils s’opposaient à ce que disait Paul [en le contredisant et] en l’insultant. (46)Paul et Barnabas leur dirent avec assurance: «C’était à vous d’abord que la parole de Dieu devait être annoncée mais, puisque vous la rejetez et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, nous nous tournons vers les non-Juifs. (47)En effet, tel est l’ordre que le Seigneur nous a donné: Je t’ai établi pour être la lumière des nations, pour apporter le salut jusqu’aux extrémités de la terre.
(48)Les non-Juifs se réjouissaient en entendant cela, ils célébraient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent. (49)La parole du Seigneur se propageait dans tout le pays. (50)Mais les Juifs excitèrent les femmes pieuses de la haute société et les personnalités de la ville, ils provoquèrent une persécution contre Paul et Barnabas et les chassèrent de leur territoire. (51)Paul et Barnabas secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds et allèrent à Iconium. (52)Quant aux disciples, ils étaient remplis de joie et du Saint-Esprit.
Jour 6 - Actes 16

Lien vers d’autres versions

Actes 16


(1)
Il se rendit ensuite à Derbe et à Lystre. Il y avait là un disciple appelé Timothée, fils d’une femme juive croyante et d’un père grec. (
2)Les frères de Lystre et d’Iconium rendaient un bon témoignage de lui. (3)Paul voulut l’emmener avec lui; il le prit et le circoncit à cause des Juifs qui étaient dans ces régions, car tous savaient que son père était grec. (4)Dans les villes où ils passaient, ils transmettaient aux frères les décisions prises par les apôtres et les anciens de Jérusalem en recommandant de les respecter. (5)Les Eglises se fortifiaient dans la foi et augmentaient en nombre chaque jour.

(6)Empêchés par le Saint-Esprit d’annoncer la parole en Asie, ils traversèrent la Phrygie et la Galatie. (7)Arrivés près de la Mysie, ils se préparaient à entrer en Bithynie, mais l’Esprit [de Jésus] ne le leur permit pas. (8)Ils traversèrent alors la Mysie et descendirent à Troas. (9)Pendant la nuit, Paul eut une vision; un Macédonien lui apparut et le supplia: «Passe en Macédoine, secours-nous!»

 

L’Evangile à Philippes
(10)Suite à cette vision de Paul, nous avons aussitôt cherché à nous rendre en Macédoine, concluant que le Seigneur nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle. (11)Après avoir embarqué à Troas, nous avons fait voile directement vers Samothrace, et le lendemain vers Néapolis. (12)De là nous sommes allés à Philippes qui est la première ville du district de Macédoine et une colonie. Nous avons passé quelques jours dans la ville même. (13)Le jour du sabbat, nous nous sommes rendus à l’extérieur de la ville, au bord d’une rivière où nous pensions trouver un lieu de prière. Nous nous sommes assis et avons parlé aux femmes qui étaient réunies. (14)L’une d’elles s’appelait Lydie. C’était une marchande de pourpre originaire de la ville de Thyatire, qui craignait Dieu. Elle nous écoutait et le Seigneur a ouvert son cœur pour qu’elle soit attentive à ce que disait Paul. (15)Après avoir été baptisée avec sa famille, elle nous a invités en disant: «Si vous me jugez fidèle au Seigneur, entrez dans ma maison et logez-y», et elle a fortement insisté pour que nous acceptions.
(16)Alors que nous nous rendions au lieu de prière, une jeune esclave qui avait un esprit de divination est venue à notre rencontre. Par ses prédictions, elle procurait un grand profit à ses maîtres. (17)Elle s’est mise à nous suivre, Paul et nous, en criant: «Ces hommes sont les serviteurs du Dieu très-haut et ils nous annoncent le chemin du salut.» (18)Elle a fait cela pendant plusieurs jours. Paul, agacé, s’est retourné et a dit à l’esprit: «Je t’ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir d’elle.» Il est sorti au moment même.
(19)Quand les maîtres de la servante ont vu disparaître l’espoir de leur gain, ils se sont emparés de Paul et Silas et les ont traînés sur la place publique devant les magistrats. (20)Ils les ont présentés aux juges en disant: «Ces hommes sèment le trouble dans notre ville. Ce sont des Juifs (21)et ils annoncent des coutumes qu’il ne nous est pas permis d’accepter ni de suivre, à nous qui sommes romains.» (22)La foule s’est aussi soulevée contre eux, et les juges ont fait arracher leurs vêtements et ordonné qu’on les batte à coups de fouet. (23)Après les avoir roués de coups, ils les ont jetés en prison en recommandant au gardien de la prison de les surveiller de près. (24)Face à une telle consigne, le gardien les a jetés dans la prison intérieure et a emprisonné leurs pieds dans des entraves.

(25)
Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les écoutaient. (
26)Tout à coup, il y a eu un tremblement de terre si violent que les fondations de la prison ont été ébranlées. Toutes les portes se sont immédiatement ouvertes et les liens de tous les prisonniers ont été détachés. (27)Lorsque le gardien de la prison s’est réveillé et a vu les portes de la prison ouvertes, il a tiré son épée, prêt à se tuer car il croyait que les prisonniers s’étaient enfuis. (28)Mais Paul a crié d’une voix forte: «Ne te fais pas de mal, car nous sommes tous ici.» (29)Alors le gardien a demandé de la lumière, est entré précipitamment et s’est jeté tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas. (30)Il les a fait sortir et a dit: «Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé?» (31)Paul et Silas ont répondu: «Crois au Seigneur Jésus[-Christ] et tu seras sauvé, toi et ta famille.» (32)Et ils lui ont annoncé la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison. (33)A cette heure-là de la nuit, le gardien les a emmenés pour laver leurs plaies. Il a immédiatement été baptisé, lui et tous les siens. (34)Après les avoir conduits chez lui, il leur a servi à manger. Il se réjouissait avec toute sa famille d’avoir cru en Dieu.
(35)Quand il a fait jour, les juges ont envoyé leurs agents dire au gardien de la prison: «Relâche ces hommes.» (36)Le gardien a rapporté ces paroles à Paul: «Les juges ont fait dire de vous relâcher. Sortez donc maintenant et partez dans la paix!» (37)Mais Paul a dit aux agents: «Après nous avoir fait battre en public et sans jugement alors que nous sommes romains, ils nous ont jetés en prison, et maintenant ils nous feraient sortir en secret? Il n’en est pas question. Qu’ils viennent eux-mêmes nous remettre en liberté!» (38)Les agents ont rapporté ces paroles aux juges, qui ont été effrayés en apprenant que Paul et Silas étaient romains. (39)Ils sont venus leur présenter des excuses et les ont libérés en leur demandant de quitter la ville. (40)Une fois sortis de la prison, ils sont entrés chez Lydie et, après avoir vu et encouragé les frères et sœurs, ils sont partis.
Jour 7 - Actes 17

Lien vers d’autres versions

Actes 17

L’Evangile à Thessalonique et à Bérée
(1)Paul et Silas passèrent par Amphipolis et Apollonie et arrivèrent à Thessalonique, où les Juifs avaient une synagogue. (2)Paul y entra, conformément à son habitude. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux à partir des Ecritures (3)en expliquant et démontrant que le Messie devait souffrir et ressusciter. «Ce Jésus que je vous annonce, disait-il, c’est lui qui est le Messie.» (4)Quelques-uns d’entre eux furent convaincus et se joignirent à Paul et à Silas, ainsi qu’un grand nombre de non-Juifs qui craignaient Dieu et beaucoup de femmes importantes. (5)Cependant, les Juifs restés incrédules prirent avec eux quelques vauriens qui traînaient sur les places, provoquèrent des attroupements et semèrent ainsi le trouble dans la ville. Puis ils se rendirent à la maison de Jason et cherchèrent Paul et Silas pour les amener vers le peuple. (6)Ne les ayant pas trouvés, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les magistrats de la ville en criant: «Ces gens qui ont bouleversé le monde sont aussi venus ici, (7)et Jason les a accueillis. Ils agissent tous contre les édits de l’empereur en prétendant qu’il y a un autre roi, Jésus.» (8)Par ces paroles ils troublèrent la foule et les magistrats, (9)qui ne relâchèrent Jason et les autres qu’après avoir obtenu d’eux une caution.
(10)Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Dès leur arrivée, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs. (11)Ces derniers avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique. Ils accueillirent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures pour voir si ce qu’on leur disait était exact. (12)Beaucoup d’entre eux crurent donc ainsi que, parmi les non-Juifs, un grand nombre de femmes en vue et d’hommes. (13)Mais quand les Juifs de Thessalonique apprirent que Paul annonçait la parole de Dieu aussi à Bérée, ils y vinrent pour agiter [et troubler] la foule. (14)Alors les frères firent aussitôt partir Paul du côté de la mer, tandis que Silas et Timothée restaient à Bérée.

L’Evangile à Athènes
(15)Ceux qui accompagnaient Paul le conduisirent jusqu’à Athènes. Puis ils repartirent, chargés de transmettre à Silas et à Timothée l’ordre de le rejoindre au plus tôt.

(16)
Pendant que Paul les attendait à Athènes, son esprit était profondément indigné à la vue de cette ville pleine d’idoles. (
17)Il s’entretenait donc dans la synagogue avec les Juifs et les non-Juifs qui craignaient Dieu, et chaque jour sur la place publique avec ceux qu’il rencontrait. (18)Quelques philosophes épicuriens et stoïciens se mirent à parler avec lui. Les uns disaient: «Que veut dire ce discoureur?» D’autres, parce qu’il annonçait Jésus et la résurrection, disaient: «Il semble qu’il annonce des divinités étrangères.» (19)Alors ils l’attrapèrent et le conduisirent à l’Aréopage en disant: «Pourrions-nous savoir quel est ce nouvel enseignement que tu apportes? (20)En effet, tu nous fais entendre des choses étranges. Nous voudrions donc savoir ce que cela veut dire.» (21)Or tous les Athéniens et les étrangers qui résidaient là ne passaient leur temps qu’à dire ou à écouter les dernières nouveautés.

(22)
Paul, debout au milieu de l’Aréopage, dit: «Athéniens, je vous trouve à tout point de vue extrêmement religieux. (
23)En effet, en parcourant votre ville et en examinant les objets de votre culte, j’ai même découvert un autel avec cette inscription: ‘A un dieu inconnu’! Celui que vous révérez sans le connaître, c’est celui que je vous annonce. (24)Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve est le Seigneur du ciel et de la terre, et il n’habite pas dans des temples faits par la main de l’homme. (25)Il n’est pas servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, le souffle et toute chose. (26)Il a fait en sorte que tous les peuples, issus d’un seul homme, habitent sur toute la surface de la terre, et il a déterminé la durée des temps et les limites de leur lieu d’habitation. (27)Il a voulu qu’ils cherchent le Seigneur et qu’ils s’efforcent de le trouver en tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous. (28)En effet, c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être, comme l’ont aussi dit quelques-uns de vos poètes: ‘Nous sommes aussi de sa race.’ (29)Ainsi donc, puisque nous sommes de la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité ressemble à de l’or, à de l’argent ou à de la pierre, sculptés par l’art et l’imagination de l’être humain. (30)Sans tenir compte des temps d’ignorance, Dieu annonce maintenant à tous les êtres humains, partout où ils se trouvent, qu’ils doivent changer d’attitude, (31)parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde avec justice par l’homme qu’il a désigné. Il en a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant.»

(32)
Lorsqu’ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent et les autres dirent: «Nous t’entendrons là-dessus une autre fois.» (
33)Ainsi Paul se retira du milieu d’eux. (34)Quelques-uns cependant se joignirent à lui et crurent. Parmi eux figuraient Denys l’aréopagite, une femme du nom de Damaris et d’autres avec eux.
S’abonner
Notifier de
guest
33 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jean-Charles
Administrateur
2 mois il y a

Merci Seigneur pour ta Parole qui me fortifie ce matin. J’ai particulièrement été encouragé par les versets 38 et 39 car ils me rappellent que la promesse est également pour ceux qui dans mon entourage n’ont pas encore accepté Jésus. (38) «Changez d’attitude et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. (39)En effet, la promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.» Le passage où les premiers… Lire la suite »

Lydia
Lydia
2 mois il y a

J’ai été marquée par le verset 38. Je paraphrase, changez d’attitude, faites vous baptiser et vous recevrez le St Esprit. C’est une promesse et un mode d’emploi pour ceux qui ne l’ont pas reçu.

Evodie
Evodie
Administrateur
2 mois il y a

(28) « Tu m’as fait connaître les sentiers de la vie, tu me rempliras de joie par ta présence. »
(26) « C‘est pourquoi mon cœur est dans la joie et ma langue dans l’allégresse »
Merci Seigneur pour ta présence dans ma vie !

Marius Cabriolle
Marius Cabriolle
2 mois il y a

Les versets 46 et 47 ont une résonance sur l’unité des croyants qui partageaient leurs biens et le produit de tous ce qu’ils avaient dans la joie et la simplicité de coeur. Ils se retrouvaient aussi pour prier , louer le Seigneur au temple. Leur attitude et leur sincérité faisaient plaisir au peuple . Au verset 47 : Le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Eglise ceux qui étaient sauvés. Posons- nous ces questions ; jusqu’où sommes nous prêt à aller avec le Seigneur pour vivre dans la plénitude de l’esprit saint? Avons nous envie , d’expérimenter sa grâce infini, dans… Lire la suite »

Steve
Steve
2 mois il y a

– Le verset 4 relate des personnes qui vivent toutes (sans exception) quelque chose d’inédit pour l’époque (pas d’équivalent dans les écritures ni les expériences spirituelles antérieures). Mais pour que cela se manifeste , il a fallut que chacun ouvre la bouche… Ça me booste à faire de même : laisser l’Esprit-Saint m’utiliser sans le contraindre dans mes conceptions où ma manière de faire… même si c’est hors de ce que je connais 😊 – Le verset 14 me parle également. Pierre qui faisait partie de ceux ayant reçu le Saint-Esprit ne se contente pas juste de parler en langue… Lire la suite »

Last edited 2 mois il y a by Steve
Jeanic Lupaka
Jeanic Lupaka
2 mois il y a

(21)Alors toute personne qui fera appel au nom du Seigneur sera sauvée

(39) En effet, la promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera

Merci Seigneur pour ta promesse.
Nous avons tous accès au salut dès lors qu ‘on fait appel à Dieu. Gloire à Dieu.

Sandra
Sandra
2 mois il y a

(38)Pierre leur dit: «Changez d’attitude et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. En tant que jeune baptisé, je me sens concerné par ce passage, Et je ne regrette en rien ce choix, car plus les jours passent plus je le remercie d’être venu me chercher . C’est une force à expérimenter !!! Merci jesus pour ta présence dans ma vie et j’attend encore des choses de ta part afin d’être touché au plus profond de moi!!afin que je puisse parler de toi et… Lire la suite »

Penelope Edwin
Penelope Edwin
2 mois il y a

Alléluia, personne ne peut arrêter la paroles de Dieu, continuons à la partager car beaucoup croiront encore 🔥🙏🏽

Actes, 4:4 – Cependant, beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole crurent, et le nombre des hommes s`éleva à environ cinq mille.

Soyez bénis frères et sœurs ❤️

Alain
Alain
2 mois il y a

16)C’est par la foi en son nom qu’il a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c’est la foi en Jésus qui a donné à cet homme une entière guérison en présence de vous tous.

Alain
Alain
2 mois il y a

Son nom est aussi puissant que sa présence physique.
Gloire à Jésus Christ

Evodie
Evodie
Administrateur
2 mois il y a

(10) « C’est par le nom de Jésus-Christ de Nazareth » (12) « Il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » Aucun autre nom que celui de Jésus ! C’est dans le nom de Jésus que nous sommes sauvés, oui il y a une puissance dans le nom de Jésus aucun autre n’est comparable à Lui ! N’ayons pas honte de proclamer son nom, ne faisons pas taire ce que Dieu a fait pour nous. Soyons de ceux qui prenons… Lire la suite »

Jean-Charles
Administrateur
2 mois il y a

Waouh ! Le courage de Pierre et de Jean par la force du Saint-Esprit est merveilleux ! Je ne pense pas que l’on puisse réaliser la pression que ça devait être de se retrouver arrêté et convoqué par les autorités religieuses de l’époque! Leur assurance et leur fermeté force le respect et l’admiration.
Dans certains pays, il arrive de devoir se justifier sur sa Foi devant des autorités puissantes avec le risque de mourir… Si un jour cela devait nous arriver, puissions nous nous rappeler de ce passage avec Pierre et Jean (Actes 4).

Steve
Steve
2 mois il y a

Actes 4.12: (***Attention, langage interdit aux  »adultes »****) Ce verset conclusion du discours de Pierre est une  »punchline de ouf » 🔥👊 Même les autorités du sanhédrin se sont dis (verset 13, je paraphrase et rappelle que ce post est destiné à ceux qui ne sont pas adultes 😉) :  » Wow ! C’est quoi ce délire !!! Ils sortent de leurs bouches et font des trucs puissants alors qu’ils ne sont même pas classés dans notre team!!! Franchement mes amis, laissons vraiment le Saint-Esprit se servir de nous, il est le seul qui est capable de nous donner la meilleure parole… Lire la suite »

Last edited 2 mois il y a by Steve
Lydia
Lydia
2 mois il y a

J’ai été encouragée par les nombreuses guérisons dans ce passage (8 v 7) et m’y attends pour mon fils.

Sandra
Sandra
2 mois il y a

(15)Mais le Seigneur lui dit: «Vas-y, car cet homme est un instrument que j’ai choisi pour faire connaître mon nom aux non-Juifs, aux rois et aux Israélites.

Jesus met des personnes sur notre chemin , ce n’est pas un hasard….

Steve
Steve
2 mois il y a

Actes 8.29-30: V.29: Le Saint-Esprit dit à Philippe de s’approcher de la voiture. Les amis, qu’auriez-vous fait à la place de Philippe ?… Allez, soyons honnêtes :  »Euh, suis-je bien sûr que c’est bien le Saint-Esprit qui vient de me parler ? Peut-être devrais-je attendre une confirmation ? Oui mais Seigneur et si j’y vais que et que par la suite…? Surement que c’est mon intellect qui… » 😅 Bref, on aurait toutes les raisons pour soit ne pas y aller ou y aller mais à reculons, non? Bon peut-être en marchant (J’avoue, j’en ferais partie) Eh bien, Philippe, lui, il… Lire la suite »

Last edited 2 mois il y a by Steve
Jean-Charles
Administrateur
2 mois il y a

(Actes 7 et 8). L’eunuque, Saul, … ces passages me rappellent que les voies de Dieu dépassent l’inintelligence et la sagesse des hommes. Ses plans sont merveilleux et sa volonté s’accomplit toujours dans la vie de ceux qu’Il a choisi.

Nico
Nico
2 mois il y a

Actes 3.3 -9 Soyons attentifs et audacieux pour le Seigneur remplis de son Esprit.

Actes 8.15 – 17 Prions pour tous ceux qui n’ont pas reçu et qui cherchent l’Esprit Saint 🙏🏼🔥

Actes 9.4 Quel amour ! Jésus merci ❤️

Jeanic
Jeanic
2 mois il y a

(12)Mais, quand ils eurent cru à Philippe qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser. La bonne nouvelle du royaume annoncée, ils croyaient en cette parole et se faisaient baptiser. Quelle puissance l’évangile!! Gloire à Dieu. 🙏 (15)Vas-y, car cet homme est un instrument que j’ai choisi pour faire connaître mon nom aux non-Juifs, aux rois et aux Israélites. Merci Seigneur pour ton nom. Ce nom par lequel nous avons le salut (guérisons, paix, joie, la vie…) . Tu as pourvu de sorte que nous ne manquons… Lire la suite »

Jean-Charles
Administrateur
1 mois il y a

(Actes 10 : 1-11) Intéressant de voir comment Dieu s’est révélé d’un côté à Pierre et de l’autre Corneille : alors qu’ils étaient dans la Prière !

L’Ethiopien, Saul, maintenant Corneille –> Tu te sens indigne de Dieu ? Sache que personne n’est moins digne que quelqu’un d’autre à recevoir l’Evangile ! Jésus t’aime, il est venu au monde pour te sauver et effacer ton passé peu importe son contenu !

Penelope Edwin
Penelope Edwin
1 mois il y a

Actes, 10:38 – vous savez comment Dieu a oint du Saint Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l`empire du diable, car Dieu était avec lui.
❤️❤️❤️

Ce Jésus la n’a pas changé il est pleinement en nous et à travers nous il désir encore faire du bien , guerrir les malades et délivrer ceux qui sont sous l’emprise du Diable
🙏🏽🙏🏽🙏🏽🔥

Marius Cabriolle
Marius Cabriolle
1 mois il y a

Ce qui a retenu mon attention dans Actes 10 verset 7 et 21.
C’est l’obéissance de Corneille et Pierre lorsque le Seigneur leurs a parler , Ils ont posé des actes qui ont permit de bouleverser la mentalité des Disciples vis a vis des Juifs et des non juifs. La famille de Dieu devient universelle, elle n’est plus basée sur des signes d’appartenance à une élite, mais à tous ceux qui ont reçu Jésus christ comme leur Seigneur et maître, baptisé d’eau et du saint esprit.

Le Christianisme prend alors tout son sens.

Steve
Steve
1 mois il y a

Actes 10.35: Ce n’est pas ma culture, ma condition sociale, mon compte en banque ou quoique ce soit d’autre qui conditionnerait le fait que Dieu me déclare agréable à Lui, non. Seulement 2 choses: – Le craindre (respecter Dieu avec confiance) – Pratiquer la justice (faire ce qui est juste) V.44: Pierre était en train de DECLARER la Parole (sans être en train de prier pour que le Saint-Esprit descende sur les non-juifs) et ceux qui l’écoutaient ont été baptisés du Saint-Esprit… avant le baptême d’eau!!! Le Saint-Esprit est Dieu, il est une personne qui agit tantôt d’une manière, tantôt… Lire la suite »

Last edited 1 mois il y a by Steve
Jean-Charles
Administrateur
1 mois il y a

Actes 13 : 15-16. Ce passage à retenu mon attention ! La rapidité avec laquelle Paul saisi l’opportunité d’annoncer la Parole de Dieu. Si souvent lorsque l’occasion nous est donnée on se dit qu’un autre le fera à notre place… ayons le Zèle de cet homme qui a marqué l’histoire de l’Église et la vie de millions / milliards de personnes jusqu’à nous aujourd’hui !! Actes 13 : (15)Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur firent dire: «Frères, si vous avez quelques mots d’encouragement à adresser au peuple, parlez!» (16)Paul se leva,… Lire la suite »

Alain
Alain
1 mois il y a

Que le Seigneur nous donne aussi d’avoir une telle sensibilité au Saint Esprit

Église de Chaumontel

58 rue de la république

95 270 Chaumontel

Gare de Luzarche - Ligne H

}

Réunion Jeudi 21h00

Célébration Dimanche 10h00

- Protection de la vie privée - Mentions légales - © 2019 Église de Chaumontel

0 0 vote
Évaluation de l'article